La survie du commerce de détail dans le monde du numérique

Le commerce de détail canadien se trouve actuellement à la croisée des chemins. Le progrès réside précisément dans toutes les promesses et tous les défis du numérique. Le numérique devrait être considéré comme un outil de croissance pour le secteur du détail au Canada, en particulier à l’échelle locale, mais également compris en tant que menace pour sa survie s’il n’est pas manié de manière adéquate, dans une volonté de collaboration. Ce livre blanc explore de façon plus approfondie comment le concept de « ville-entrepôt » pourrait combler la fracture numérique dans le secteur du commerce local au Canada.

3 principales conclusions du rapport :

L’avènement de plateformes de commerce électronique géantes a fondamentalement modifié tout le secteur du commerce de détail. Les nouvelles habitudes numériques de magasinage des clients dépassent largement les capacités de la plupart des détaillants.
Un grand nombre de petits détaillants ne sont pas prêts à prendre le virage numérique, lequel est nécessaire non seulement pour faire concurrence dans cette économie moderne en constante évolution, mais pour y survivre.
La collaboration est une solution puissante pour venir à bout des défis posés par les marchés numériques et l’évolution des habitudes de magasinage.
La bataille technologique est terminée; la prochaine bataille du commerce de détail se déroulera sur le territoire logistique. Développer une capacité logistique au niveau local et mettre en ligne des inventaires communs entre plusieurs détaillants : Ça, c’est une ÉNORME opportunité!

Jacques NantelJacques Nantel, professeur titulaire
HEC Montréal

Nous avions l’habitude de considérer le consommateur comme étant extérieur à notre organisation; nous lui faisions simplement parvenir des marchandises. À présent, nous le considérons comme étant à l’intérieur de notre entreprise, un partenaire dans notre coinnovation.

Don Tapscott, PDG,
The Tapscott Group Inc.

Nous voulons savoir que Vancouver peut survivre dans le futur. Et pour ce faire, nous devons avoir un secteur du commerce de détail fort. Et pour être fort dans le futur, nous devons compétitionner efficacement sur le marché numérique.

Andrea Reimer, conseillère municipale,
Ville de Vancouver

85%

des acheteurs préfèrent faire une recherche préalable en ligne

53%

des détaillants ne perçoivent pas le commerce en ligne comme une concurrence à leur commerce

36%

des détaillants prévoient accroître leur investissement dans le numérique dans les deux prochaines années

89%

des Canadiens effectuent des achats en ligne

18%

des détaillants ne possèdent pas de site internet et 30% de ces derniers n’éprouvent pas le besoin d’en développer un

Obtenez une vue d’ensemble

Téléchargez le rapport pour une analyse en profondeur de l’impact de l’ère numérique sur le commerce local.

Ce champ est obligatoire.
Ce champ doit contenir une adresse courriel valide.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.